Déchetterie intercommunale de Nieppe :
rue de la Warnave
07 61 06 00 03
dechetterie-nieppe@wanadoo.fr

Les particuliers Nieppois peuvent accéder gratuitement aux déchetteries gérées par le SMICTOM des Flandres : Nieppe, Bailleul, Ebblinghem, Estaires, Hazebrouck, Laventie et Merville.

Horaires d’ouvertures des déchetteries :

du lundi au vendredi : de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h

le samedi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h 30

Les jours de fermeture sont :
– le mardi pour les déchetteries de Bailleul, Ebblinghem et Estaires
– le jeudi pour les déchetteries d’Hazebrouck, Laventie, Merville et Nieppe.
Fermeture des déchetteries le dimanche et les jours fériés.  

Sous la surveillance d’un responsable, les usagers répartissent dans des conteneurs spécifiques les déchets afin d’éliminer ou valoriser au mieux les matériaux.

Accès limité aux véhicules de tourisme, éventuellement attelés d’une petite remorque, et pour un volume total inférieur à 1 m3 par jour . Ceci concerne en particulier les déchets verts, leur incorporation aux ordures ménagères n’étant plus autorisée.

En arrivant à la déchetterie, merci de respecter le STOP à l’entrée !

Déchets acceptés

– les encombrants (appareils ménagers, meubles usagés, etc.)
– les végétaux, les branchages, les tailles de l’année
– les gravats (déchets de démolition, déblais, etc.)
– le bois
– les journaux, les magazines, les papiers, les cartons
– le verre d’emballage
– la ferraille
– les huiles usagées (huiles de moteurs, huiles de friture)
– les fibrociments (amiante)
– les bombes aérosols
– les produits phytosanitaires de jardins, les textiles
– les néons et les radiographies
– les batteries, les pots de peinture et les bidons souillés VIDES
– les pneumatiques (par deux)
– les emballages souillés, les produits pâteux.

Déchets refusés

– les médicaments périmés ou inutilisés
– les ordures ménagères résiduelles, les invendus de marchés
– les déchets industriels, artisanaux et commerciaux
– les résidus chimiques, les déchets liquides
– les cadavres d’animaux
– les déchets anatomiques infectieux et hospitaliers
– les déchets putrescibles ou déjà fermentés
– (fumier de n’importe quelle origine),
– les boues de stations d’épuration
– les déchets agricoles

– et tout déchet en état de combustion lente
– ou présentant des risques pour la sécurité des personnes
– ou pour l’environnement en raison de leur inflammabilité,
– de leur toxicité, de leur pouvoir corrosif
– ou de leur caractère explosif.